Nos tutelles

CNRS Dauphine PSL *

Rechercher





Accueil > Projets > Autres > Documents

L’agrégation de conséquences dispersées pour la construction de critères : l’étude d’aménagement " Loire moyenne " (R. AZIBI, D. VANDERPOOTEN)

publié le

La construction de critères constitue une étape clé du processus d’aide à la décision. Cette étape soulève certaines difficultés techniques liées notamment à la modélisation de l’incertitude et de l’imprécision ainsi qu’à la prise en compte de dimensions qualitatives. Nous nous intéressons plus particulièrement ici aux difficultés liées à la construction de critères agrégeant des conséquences dispersées. Le mécanisme d’agrégation choisi dépend de la logique retenue (plus ou moins compensatoire), de la nature de l’indicateur décrivant les conséquences (quantitatif ou qualitatif) ainsi que du mode d’évaluation des conséquences (ponctuel ou distributionnel). Nous présentons tout d’abord une formalisation générale de la problématique de l’agrégation de conséquences dispersées. Dans le cadre d’une application réelle, nous proposons ensuite deux approches originales de construction des critères : l’une basée sur une agrégation analytique d’une conséquence quantitative dispersée et l’autre sur une agrégation par règles d’une conséquence qualitative dispersée. Cette application représente l’une des phases d’une étude, réalisée pour le compte de l’équipe pluridisciplinaire du plan " Loire Grandeur Nature ", visant à comparer différentes stratégies de réduction des risques d’inondation.

Mots-clés : Construction de critères, Dispersion de conséquences, Agrégation, Aide multicritère à la décision, Programmation linéaire en variables 0/1, Inondations.